Le conseil, c’est le passage de l’implicite à l’explicite. C’est la question du sens, de la cohérence. C’est la stratégie et la tactique, l’accompagnement et le partenariat d’intelligence.

C’est d’abord poser un diagnostic, révéler les paradoxes, les points de disharmonie, identifier qui communique, pour qui, pourquoi, quoi, comment ?

C’est ensuite construire une plate-forme stratégique (ou plate-forme de marque), qui pose le socle, les fondamentaux : objectifs, valeurs, vision, positionnement, points d’identité.

Vient alors le plan de communication : quelles actions, quels supports, pour quelles cibles avec quels moyens et dans quel timing ?

Livrables

Diagnostic, stratégie corporate, stratégie de marque, stratégie 2.0, accompagnement du changement, plan de communication, médiaplanning

Le Secours Catholique fait sa révolution (fraternelle)

En 2015, le Secours Catholique-Caritas France a entrepris la réalisation d’un important travail identitaire portant à la fois sur son projet associatif et sur son projet national 2016-2025. Appuyé sur de nombreuses études antérieures, ce travail a d’abord établi un certain nombre de constats.

Le premier est rassurant ; c’est l’attachement profond que lui portent tous ceux qui gravitent autour de l’association : membres des équipes salariées comme bénévoles et donateurs répartis sur tout le territoire national. Le second, c’est pourtant l’absence d’une «parole commune», unique, qui unirait tous ces femmes et ces hommes lorsqu’ils décrivent ou s’expriment au nom du Secours Catholique-Caritas France. Constat d’autant plus préoccupant que même
si le Secours Catholique est bien connu du grand public, il existe chez lui une flagrante méconnaissance de la nature profonde,
des missions comme de l’évolution récente de notre association.

Nouvelle signature, nouveau bloc-marque, nouvelle identité, bientôt en ligne.

Rennes en 2030… vue d’aujourd’hui

Nouvelles entreprises, nouveaux habitants, nouveaux équipements… La ville de Rennes est, comme beaucoup d’autres, en constante évolution.

Ces changements nécessitent une feuille de route : c’est le rôle du Plan Local d’Urbanisme (PLU), document qui traduit la vision politique de la ville à horizon 2030.

Porteur d’une approche prospective, le PLU doit être partagé par ses habitants et usagers. Forte d’une longue tradition de concertation, Rennes a donc inscrit son PLU dans une démarche participative d’une ampleur inédite : cafés citoyens, balades urbaines, ateliers, jeu vidéo, enquête en ligne…

Tous les Rennais ont été invités à contribuer à l’invention de la ville de demain, en partageant leur expertise d’usagers. L’enjeu était de rendre attractif le projet urbain, de toucher les publics traditionnellement éloignés du débat public, puis de maintenir le rythme à long terme.

Dans ce cadre, Beaurepaire a été missionnée sur la conception et la réalisation des campagnes de communication et de certains supports (plaquettes, guide des balades, expositions, …), et ce, pour chacune des trois phases du projet : lancement, concertation, restitution.

Pour en savoir plus : http://rennes2030.fr/

affiches PLU Rennes 2030
affiches PLU Rennes 2030
RENNES-GUIDE1
RENNES-GUIDE2
RENNES-GUIDE3
RENNES_ID_ANIM

Et si on s’offrait un “voyage impressionniste” ?

Avec la Normandie et l’Île-de-France – et d’autres sites sur le territoire national -, la France a le privilège d’être, aux yeux du monde entier, « LA » destination des amateurs d’impressionnisme.

En 2014, l’État a signé avec 50 partenaires un Contrat de destination intitulé « Normandie – Paris Île-de-France : Destination impressionnisme ». L’objectif ? Donner une nouvelle impulsion à la promotion de la destination.

Il s’agissait alors de doter les acteurs de la filière d’une marque, visant à fédérer l’ensemble des partenaires et à assurer la lisibilité de la destination.

Dans ce cadre, Beaurepaire a été mandatée, en groupement avec CoManaging, pour concevoir la marque de destination « Les voyages impressionnistes – instants de bonheur ».

Concrètement, nous avons été chargés de :

– nommer la marquer et de lui attribuer une « baseline » ;

– définir un « bloc-marque » unique, dans l’esprit d’une AOC ;

– réaliser le « code de marque », véritable mode d’emploi à l’usage des partenaires et adhérents de la démarche.

Pour en savoir plus : http://urlz.fr/4l2I

Accompagner pour mieux coordonner

Le projet eTICSS de coordination entre les professionnels des champs médical, médico-social et social en Bourgogne, dont beaurepaire pilote le volet communication, entre dans sa phase opérationnelle. La réorganisation des réseaux de soins se met progressivement en place. Elle est soutenue par une plateforme territoriale d’appui aux professionnels, un numéro d’appel unique, et des outils numériques innovants qui vont s’enrichir au fil des mois de nouvelles fonctionnalités. Autour du site Internet eTICSS.fr, créé par beaurepaire, un dispositif de recrutement de professionnels santé social est à l’œuvre pour les inciter à participer au projet. Basé sur une newsletter adressée à l’ensemble de la communauté des professionnels de santé et sur des séances d’information sur le terrain, le dispositif est complété par diverses actions de communication (supports print, réseaux sociaux, relations médias) menées pour informer et gagner l’adhésion des différents publics, en les informant des services déployés dans le cadre, plus large, d’un accompagnement au changement des acteurs.

Redécouvrir la location, avec le groupe SNI




Nouvelle marque du groupe SNI, opérateur immobilier global et filiale d’intérêt général de la Caisse des dépôts, VIVELLI propose une palette de produits locatifs dans le cadre de la location intermédiaire. À une clientèle exclue du logement social en raison de revenus trop élevés, elle propose de
« redécouvrir la location », comme le souligne sa signature, en accédant à des logements neufs et de qualité, le tout à un prix raisonnable. Beaurepaire a conçu l’identité de la marque depuis le logotype jusqu’à la charte graphique, en passant par une série de support axés sur le digital, également déclinés sur la communication produits.
Chaleureux, gai, et d’un abord très simple grâce à la typo très ronde et à l’absence de majuscule initiale, le logotype VIVELLI cumule plusieurs univers d’évocation. En pleine cohérence avec l’habitat, il suggère d’abord une ligne de constructions aux hauteurs différenciées – maisons individuelles, immeubles de taille moyenne et tours. Associée à un nom très chantant, aux sonorités latines, cette ligne peut aussi évoquer une portée musicale, la ligne mélodique captée par un « equaliser » ou un ensemble de tuyaux d’orgue. On y trouve enfin l’évocation de formes humaines – à travers les deux « i » – voire la suggestion d’un accueil chaleureux, à travers les deux « v » suggestion de bras tendus pour souhaiter la bienvenue au nouvel arrivant.

Déjà 9 nouveaux budgets pour Beaurepaire

Rennes Métropole : communication autour du PLU (Projet urbain de Rennes)
Mairie de Paris : dispositif de communication pour le plan de relance du tri (incluant la campagne de lancement)
Communauté d’agglomération Grand Paris Sud – Seine-Essonne-Sénart : création du logotype et développement du site web avec Publidata*
Établissement Public Territorial Vallée Sud – Grand Paris : création du logotype
CRT (Comité Régional de Tourisme) d’Île-de-France : création de la marque “Destination impressionnisme Normandie Île-de-France”
Secours Catholique : nouvelle identité visuelle et nouvelle signature
CIPAV (Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse) : nouvelle identité visuelle et nouvelle signature
CNAS (Comité National d’Action Sociale) : création des visuels de la campagne institutionnelle 2016
INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) : marché de prestations de communication et de conseil

* Pour une présentation de notre plate-forme transterritoriale Publidata et une démonstration de site web d’agglomération francilienne sur ce modèle, contactez Xavier au 01 53 38 64 54.

Cap sur la Marne !

“Que faisons-nous pour préserver nos richesses, tout en préparant l’avenir des générations futures ?”
C’est la question posée en préambule de l’exposition “Cap sur la Marne !”, conçue par Beaurepaire pour la Communauté d’Agglomération de Marne et Gondoire. L’objectif étant de délivrer un message simple : pour garantir un développement équilibré de l’agglomération, l’intercommunalité a choisi de redonner toute sa place à la rivière Marne au sein de son projet de territoire. L’enjeu était d’inciter les habitants à se réapproprier leur cours d’eau, tout en leur donnant envie de découvrir in situ les projets présentés dans l’exposition.

La rivière étant le fil conducteur de l’exposition, l’idée a germé naturellement d’installer l’exposition, non pas dans un lieu fermé – qui aurait été en retrait de la rivière -, mais en plein air, directement en bord de Marne. Plus précisément sur un quai très passant de Lagny-sur-Marne, en plein cœur de l’agglomération.

Beaurepaire a pris en charge l’ensemble du projet, de la conception (visites de terrain, analyse documentaire, définition du concept) à la réalisation des supports en passant par la rédaction des contenus, en collaboration avec un comité éditorial composé des services de la Communauté d’agglomération et d’acteurs du territoire.

Une expo à découvrir jusqu’à fin novembre sur le quai de la Gourdine, devant le square Foucher de Careil à Lagny-sur-Marne.

Votre journée de conseil offerte

Beaurepaire offre une journée de conseil en communication aux collectivités territoriales et aux organismes publics territoriaux (développement économique, santé, enseignement supérieur…).

Offre soumise à conditions (www.majourneebeaurepaire.com) sous réserve de nos disponibilités.

Les collectivités vont-elles se faire ubériser ?

La tribune de Xavier de Fouchécour dans le nouveau numéro du magazine Brief :

Mangeons local, du champ à l’assiette

À l’heure où les Semaines du « Mangeons Local » battent leur plein, le locavorisme francilien va encore recevoir un nouvel élan avec le déploiement de la plate-forme de marque « Mangeons local en Île-de-France » réalisée par Beaurepaire pour le Cervia.

Celle-ci repose sur l’idée toute naturelle qu’une marque unique couvrant l’ensemble des activités liées à la démarche permettra au consommateur de la repérer bien plus facilement. « Mangeons local en Île-de-France » identifie donc à présent les produits affiliés, mais aussi les professionnels adhérents, afin qu’ils puissent afficher fièrement leur appartenance.

Pour faciliter encore le repérage de leurs spécialités respectives, quatre signatures complémentaires ont été mises en place. « Ici, la cuisine est dans la rue » est dédié aux restaurateurs de cuisine de rue, food trucks et comptoirs.
« Sélection de produits d’ici » annonce les distributeurs et points de vente.
« Savoir-faire d’ici » désigne les agriculteurs, artisans et PME. Enfin, « Des produits d’ici cuisinés ici » signale les restaurateurs traditionnels.

Du champ à l’assiette, la boucle est bouclée.