L’une des composantes du projet stratégique du Centre Hospitalier d’Angoulême est d’améliorer sa communication interne et vers ses publics.

Un diagnostic complet a été réalisé, mettant en évidence une pathologie fréquente

au sein des hôpitaux : pléthore d’outils, une réelle envie de bien faire,

mais un manque de professionnalisme dans la communication lié à l’absence

de véritables compétences en la matière. Quel traitement administrer ?

Dans un premier temps, aider le CHA à recruter un chargé de com. La perle rare, polyvalente, dynamique, curieuse, compétente… que l’hôpital ne fait pas fuir.