Com’ent est mort, vive le Moi !

Inspiré par l’étude Plateforme de marque je vous aime ! publiée par Communication et Entreprise en 2014, le dernier – et ultime ! – numéro

de Com’ent interroge les liens entre l’identité des marques et celle des individus, en compagnie de Stéphane Ferret, philosophe spécialiste

de l’identité, et de Georges Lewi, consultant en branding et en storytelling.

Nos deux interlocuteurs nous invitent à plonger à leurs côtés dans la notion d’identité, en sublimant tant l’essence de l’être que la quintessence de la marque. Notre rapport à la marque étant en perpétuelle évolution, il constitue en effet un enjeu primordial et décisif pour la communication : la marque est aujourd’hui porteuse de la valeur financière, des décisions stratégiques et,

plus globalement, de l’identité de l’entreprise.

En nous incitant à dépasser les apparences, Com’ent, magnifié dans son acmé, tire sa révérence. Aeternum vale !

1
2
3

C’est Noël avant l’heure avec le nouveau numéro de Com’ent !

Les fêtes de fin d’année approchent… Le trente-cinquième numéro de Com’ent en profite pour faire le bilan, à l’occasion de la parution d’une grande étude Communication & Entreprise / Médiaprism (réalisée en avril-mai 2014) sur les relations qu’entretiennent les Français avec la communication d’entreprise. Si cette dernière est globalement plébiscitée, elle suscite encore des méfiances. L’enquête nous invite, par voie de conséquence, à réfléchir sur les notions de vérité et de mensonge, en compagnie du philosophe Thierry Lenain et de Christophe Bénavent, professeur spécialisé dans les nouvelles technologies et le marketing. À lire aussi dans ce dernier numéro de l’année : un panorama des nouvelles tendances graphiques qui couvrent notre peau à travers la mouvance du “tatouage graphique” ; des éclaircissements sur le “neuromanagement”, pratique de plus en plus répandue au sein

des entreprises ; et un retour sur ce désir, ressenti par un nombre croissant d’internautes, de revenir à l’anonymat virtuel… De quoi préserver, au pied du sapin, une part de nourritures spirituelles à côté des douceurs habituelles !

Com'ent 35 - transformation
Com'ent 35 - exploration
Com'ent 35 - couv

L’été arrive… Com’ent 34 aussi !

Après le bonheur (n°33), ce nouvel opus de Com’ent aborde la notion de “flux”, ces liens invisibles qui nous relient constamment au monde et aux autres, grâce à la mère de tous les contenus : Internet.

Ils nous relient tellement qu’ils finissent par nous “lier” en permanence, sans qu’il soit possible décrocher, tant nous sommes sollicités : téléphone, sms, e-mail, réseaux sociaux, info en continu, alertes en tout genre… Alors, superflus, les flux ? La réponse dans ce numéro, avec le point de vue des auteurs du Livre “Refonder la communication en entreprise”, qui nous éclairent sur l’impact d’un tel bouleversement sociétal sur le métier de communicant.

À lire aussi dans Com’ent 34 : une interview de Fanette Mellier, graphiste talentueuse pour qui les mots ont du sens ; un décryptage de la tendance “pastel grunge”, qui envahit la toile ;  une rencontre avec une “chief happiness officer”… et ce n’est qu’un avant goût de ce numéro de l’été !

COMENT_01
COMENT_02
COMENT_03

Le printemps est bien là :
Com’ent 33 vient d’éclore

Com'Ent n#33_ couverture "Le bonheur c'est les autres"
Com'Ent n°33, double intérieure

Ce nouveau numéro de Com’ent (cinquième du nom signé par beaurepaire) fait la part belle à l’optimisme, en affirmant que “le bonheur, c’est les autres”. L’individualisme est mort, vive l’altruisme ? Ce n’est pas Jacques Lecomte, invité en qualité d’expert en psychologie positive, qui nous dira le contraire. Parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, il nous apprend aussi qu’une économie émergente, dite “collaborative”, est en train de prouver qu’autrui peut être un véritable allié. Laure Wagner, Directrice de la communication corporate de Blablacar, le démontre avec une belle conviction. En lisant ce numéro printanier, vous apprendrez aussi comment le packaging parvient à vous faire sourire ; vous découvrirez les bienfaits des nouveaux rituels en entreprise, et en prime, vous saurez qu’on nous annonce un mois de mai placé sous le signe de l’optimisme…
Un Com’ent survitaminé, donc, qu’on aura grand plaisir à partager.

Com’Ent n° 32 vient de paraître

COMENT_32_1
COMENT_32_2
COMENT_32_3
COMENT_32_4
COMENT_32_5
COMENT_32_2

En couverture de ce nouveau numéro du magazine Communication et Entreprise, focus sur la « Fabrique du réel », avec un point très documenté sur tous ces phénomènes qui nous feraient presque regretter le bon temps où la réalité c’était le vrai, un point c’est tout. Invités de la rubrique : Ariel Kyrou, ex rédacteur en chef adjoint du magazine Actuel, aujourd’hui expert ès nouvelles technologies et Patrick Renvoisé, l’un des Grands Maîtres du neuromarketing. Au programme également le grand retour de l’art cinétique – et ce qu’il faut vraiment en penser, la découverte du métier de motion designer et une foule de pensées positives pour assurer votre bien-être au travail. Bref, un numéro, une fois encore, qui relie la com à la culture. Et inversement.
Illustrations : Benoît Tardif – agence collagene.fr

Com’ent 31 est arrivé !

La nouvelle revue de Com’ent consacre son dossier principal aux interfaces. Véritable porte d’entrée vers le monde du numérique, ces interfaces sont partout, au bureau, à la maison ou dans la rue. Pour nous éclairer, les interviews du chercheur Nicolas Nova et du fondateur de l’agence FaberNovel, Stéphane Distinguin, font le point sur ces nouvelles interactions homme/machine qui modifient la typologie et l’organisation des contenus, du design, de la pensée. Dans ce numéro, découvrez aussi une des aventures les plus surprenantes de la presse, avec l’interview du fondateur de So Press, Frank Annese. Un numéro de haut vol qui place plus que jamais la communication au cœur de la culture d’aujourd’hui.

COMENT-31
COMENT-31-3
COMENT-31-2

Le nouveau Com’Ent est arrivé !

Deuxième numéro de Com’Ent, depuis la mise en place
de la nouvelle formule. «L’hyperville », s’interroge sur la manière
dont les nouvelles technologies de l’information révolutionnent nos pratiques urbaines et jusqu’où les promesses du numérique réenchanteront la ville de demain. Cette fois encore, Com’Ent laisse carte blanche à un artiste, Kelly Schykulski, pour illustrer le dossier Exploration. Le magazine entérine le ton et la ligne éditoriale particulière de Com’Ent, en faisant de cette revue un véritable support à la culture des professionnels de la communication.


COMENT_30_01
COMENT_30_02
COMENT_30_03
COMENT_30_01

Lancement du nouveau Com’Ent conçu par beaurepaire

diaporame_coment-450x360-1
diaporame_coment-450x360-2
diaporame_coment-450x360-3
diaporame_coment-450x360-4
diaporame_coment-450x360-5
diaporame_coment-450x360-6
diaporame_coment-450x360-7

Et si la communication était devenue une culture à part entière ? C’est la ligne éditoriale adoptée par la nouvelle formule de Com’Ent qui, dans son format «mook », s’interroge trois fois par an sur les évolutions et les tendances de la communication. La revue se découpe en trois séquences, sur 60 pages : Vibrations, un reflet de l’actualité des 4 derniers mois écoulés ; Exploration, un dossier central enrichi des témoignages d’experts issus d’horizons divers (anthropologues, philosophes, économistes, historiens…) ; et Transformations, une mise au point sur les enjeux et tendances de demain.

Le premier numéro, intitulé « Je suis visible donc je suis », questionne la valeur marchande de la visibilité pour les marques et les individus. Chaque numéro laisse une place de choix au graphisme, sous la forme d’un artiste invité à illustrer le dossier.

Nouvelle formule pour Com’Ent réalisée par beaurepaire

beaurepaire a remporté la consultation pour repositionner la revue tri-annuelle de Communication & Entreprise (ex-UJJEF). L’association anime et rassemble tous les professionnels de la communication qu’ils soient indépendants ou issus de l’entreprise, des agences, des institutions, ou encore étudiants. Forte de près de 1500 adhérents, la plus importante organisation des métiers
de la communication joue un rôle référent de représentation et de promotion
de la profession. Le premier numéro de la nouvelle formule sortira
le 22 novembre à l’occasion de la soirée des 26èmes Grands Prix Communication & Entreprise.