La cité des enfants donne des idées acte II

cite-enfants-metro-2

 

La Cité des enfants a réinvesti à la Toussaint les quais du métro parisien avec un nouveau visuel de la campagne “ça donne des idées”.

Le dessin pourrait sortir tout droit de l’imagination de votre enfant, après une journée passée à la Cité des enfants. L’établissement accueille en effet les jeunes de 2 à 12 ans, qui y expérimentent le monde grâce à de nombreuses activités : mesurer la vitesse, tester l’équilibre, manipuler des objets, s’approprier l’espace…. Autant d’expériences inspirantes, éveillant leur intelligence et leur créativité. Et, des nouvelles manip’ ont fait leur rentrée !

Conception et réalisation de cette campagne par l’agence.

Mangeons local, du champ à l’assiette

À l’heure où les Semaines du « Mangeons Local » battent leur plein, le locavorisme francilien va encore recevoir un nouvel élan avec le déploiement de la plate-forme de marque « Mangeons local en Île-de-France » réalisée par Beaurepaire pour le Cervia.

Celle-ci repose sur l’idée toute naturelle qu’une marque unique couvrant l’ensemble des activités liées à la démarche permettra au consommateur de la repérer bien plus facilement. « Mangeons local en Île-de-France » identifie donc à présent les produits affiliés, mais aussi les professionnels adhérents, afin qu’ils puissent afficher fièrement leur appartenance.

Pour faciliter encore le repérage de leurs spécialités respectives, quatre signatures complémentaires ont été mises en place. « Ici, la cuisine est dans la rue » est dédié aux restaurateurs de cuisine de rue, food trucks et comptoirs.
« Sélection de produits d’ici » annonce les distributeurs et points de vente.
« Savoir-faire d’ici » désigne les agriculteurs, artisans et PME. Enfin, « Des produits d’ici cuisinés ici » signale les restaurateurs traditionnels.

Du champ à l’assiette, la boucle est bouclée.

Faites confiance à l’expert




Suite à la première campagne de communication initiée en début d’année pour le déploiement de sa nouvelle identité, la RAM poursuit sa lancée avec une seconde campagne, réalisée elle aussi par l’agence beaurepaire.

Trois nouveaux personnages ont rejoint le clan des assurés et chefs d’entreprise déjà fidèles à la RAM : déclinés à la fois sur affiches et flyers, ils font aussi l’objet d’une nouvelle vidéo en motion design (à venir). Elle viendra rejoindre les deux opus de la première campagne à destination des assurés et des porteurs de projet : En quoi votre assurance maladie pourrait bien vous aider dans votre activité ? et Pourquoi l’assurance maladie serait forcément compliquée ?

Com’ent est mort, vive le Moi !

Inspiré par l’étude Plateforme de marque je vous aime ! publiée par Communication et Entreprise en 2014, le dernier – et ultime ! – numéro

de Com’ent interroge les liens entre l’identité des marques et celle des individus, en compagnie de Stéphane Ferret, philosophe spécialiste

de l’identité, et de Georges Lewi, consultant en branding et en storytelling.

Nos deux interlocuteurs nous invitent à plonger à leurs côtés dans la notion d’identité, en sublimant tant l’essence de l’être que la quintessence de la marque. Notre rapport à la marque étant en perpétuelle évolution, il constitue en effet un enjeu primordial et décisif pour la communication : la marque est aujourd’hui porteuse de la valeur financière, des décisions stratégiques et,

plus globalement, de l’identité de l’entreprise.

En nous incitant à dépasser les apparences, Com’ent, magnifié dans son acmé, tire sa révérence. Aeternum vale !

1
2
3

La RAM (la suite)

RAM_BROCHURE_9
RAM_BROCHURE_5
RAM_BROCHURE_4
RAM_BROCHURE_3
RAM_AFF_3
RAM_AFF_2
RAM_AFF_1
RAM_BROCHURE_8

Après voir réalisé le nouveau logo de la RAM, Beaurepaire déploie sa nouvelle identité – notamment sur une campagne d’affiches, des dépliants et des vidéos en motion design (à venir). Contrairement à la plupart des communications du secteur, qui reposent sur le principe du collectif, de l’agrégation, elle met en scène des personnages seuls, à fort pouvoir d’identification, en pleine cohérence avec la signature et le vécu des indépendants. Présentées sur de généreux aplats de couleurs, les illustrations signées Emmanuel Romeuf traduisent tout à la fois la modernité, la simplicité et l’humanité de l’approche : la Ram est un vrai partenaire, apte, jour après jour, à se mettre à votre place. Les accroches, qui mettent en valeur les bénéfices des assurés et non la gloire de l’institution, servent naturellement la même cause.


Un institut national de formation pour la Sécurité sociale

Diversification des activités, optimisation des ressources, réorganisation des réseaux… Autant de défis auxquels les personnels de la Sécurité sociale doivent faire face en permanence.

Pour y parvenir, l’Institution s’est dotée d’un système de formation, qui est aujourd’hui organisé sous la forme d’un réseau institutionnel (le RIF), piloté par l’Union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale (UCANSS).

Le RIF se prépare actuellement pour une évolution majeure : la loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle prévoit la création de l’institut national de formation de la Sécurité sociale, par voie de fusion des centres de formation composant aujourd’hui le RIF.

Dans ce contexte, l’UCANSS a chargé l’agence beaurepaire de concevoir la plateforme stratégique de marque et l’identité graphique de l’institut. Cette mission s’inscrit dans le cadre d’une démarche consultative des acteurs concernés, notamment l’ensemble des salariés du futur institut, soit 250 personnes au total. L’objectif ? Que chaque partie prenante s’approprie cette nouvelle identité et devienne un « ambassadeur » de l’image de marque de l’institut.

la Ram : indépendante et experte comme vous

Plus de 1 640 000 professionnels indépendants français – dont 80% des professions libérales – ont déjà choisi la Ram. Leader de l’assurance maladie obligatoire des indépendants, seul organisme à avoir choisi cette spécialisation unique, la Ram, fondée en 1969, souhaitait moderniser son image de marque à travers une nouvelle identité visuelle et une nouvelle signature. Elle a donc lancé une consultation – remportée fin 2014 par beaurepaire.

D’emblée, l’agence a placé sa création sous le signe du lien.

Lien proprement physique à travers un logotype « typographique » mettant en exergue les ligatures entre ses caractères et donnant visuellement au « a » central (a – comme assuré) une ampleur et une profondeur toutes particulières. Lien psychologique, à travers une signature jetant un pont « sémantique » entre l’organisme et ses assurés : « La Ram, indépendante et experte, comme vous ».

La nouvelle identité visuelle est en cours de déploiement – notamment sur des affiches, brochures et e-motions réalisés par beaurepaire.”

C’est Noël avant l’heure avec le nouveau numéro de Com’ent !

Les fêtes de fin d’année approchent… Le trente-cinquième numéro de Com’ent en profite pour faire le bilan, à l’occasion de la parution d’une grande étude Communication & Entreprise / Médiaprism (réalisée en avril-mai 2014) sur les relations qu’entretiennent les Français avec la communication d’entreprise. Si cette dernière est globalement plébiscitée, elle suscite encore des méfiances. L’enquête nous invite, par voie de conséquence, à réfléchir sur les notions de vérité et de mensonge, en compagnie du philosophe Thierry Lenain et de Christophe Bénavent, professeur spécialisé dans les nouvelles technologies et le marketing. À lire aussi dans ce dernier numéro de l’année : un panorama des nouvelles tendances graphiques qui couvrent notre peau à travers la mouvance du “tatouage graphique” ; des éclaircissements sur le “neuromanagement”, pratique de plus en plus répandue au sein

des entreprises ; et un retour sur ce désir, ressenti par un nombre croissant d’internautes, de revenir à l’anonymat virtuel… De quoi préserver, au pied du sapin, une part de nourritures spirituelles à côté des douceurs habituelles !

Com'ent 35 - transformation
Com'ent 35 - exploration
Com'ent 35 - couv

Le printemps est bien là :
Com’ent 33 vient d’éclore

Com'Ent n#33_ couverture "Le bonheur c'est les autres"
Com'Ent n°33, double intérieure

Ce nouveau numéro de Com’ent (cinquième du nom signé par beaurepaire) fait la part belle à l’optimisme, en affirmant que “le bonheur, c’est les autres”. L’individualisme est mort, vive l’altruisme ? Ce n’est pas Jacques Lecomte, invité en qualité d’expert en psychologie positive, qui nous dira le contraire. Parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, il nous apprend aussi qu’une économie émergente, dite “collaborative”, est en train de prouver qu’autrui peut être un véritable allié. Laure Wagner, Directrice de la communication corporate de Blablacar, le démontre avec une belle conviction. En lisant ce numéro printanier, vous apprendrez aussi comment le packaging parvient à vous faire sourire ; vous découvrirez les bienfaits des nouveaux rituels en entreprise, et en prime, vous saurez qu’on nous annonce un mois de mai placé sous le signe de l’optimisme…
Un Com’ent survitaminé, donc, qu’on aura grand plaisir à partager.

Com’Ent n° 32 vient de paraître

COMENT_32_1
COMENT_32_2
COMENT_32_3
COMENT_32_4
COMENT_32_5
COMENT_32_2

En couverture de ce nouveau numéro du magazine Communication et Entreprise, focus sur la « Fabrique du réel », avec un point très documenté sur tous ces phénomènes qui nous feraient presque regretter le bon temps où la réalité c’était le vrai, un point c’est tout. Invités de la rubrique : Ariel Kyrou, ex rédacteur en chef adjoint du magazine Actuel, aujourd’hui expert ès nouvelles technologies et Patrick Renvoisé, l’un des Grands Maîtres du neuromarketing. Au programme également le grand retour de l’art cinétique – et ce qu’il faut vraiment en penser, la découverte du métier de motion designer et une foule de pensées positives pour assurer votre bien-être au travail. Bref, un numéro, une fois encore, qui relie la com à la culture. Et inversement.
Illustrations : Benoît Tardif – agence collagene.fr